soucis oeillets d'inde
Les aromatiques ont toutes un effet bénéfique sur les autres plantes.
myosotis / framboisiers : à associer contre les vers de framboisier.
La menthe « Buddleia » attire les abeilles et a menthe buddleia est une menthe dont les épis floraux ressemblent aux fleurs de l'arbre à papillon (le buddleia). C'est une menthe aux feuilles allongées, glauques, très intéressante car elle attire de nombreux insectes.
Framboisier : ronce. Ne pas planter avec les pommes de terre.

https://www.gammvert.fr/conseils/conseils-de-jardinage/choisir-ses-plantes-melliferes#fleur

https://www.gammvert.fr/conseils/conseils-de-jardinage/choisir-ses-plantes-melliferes#aromatique

MALADIES et RAVAGEURS (en cours)

La Reine d'Angleterre disait " une pomme chaque jour éloigne le médecin". Les framboisiers ont aussi leur pomme: LA PREVENTION.

PREVENTIONS
Où plutôt les préventions qui passent par:
* Respect des bonnes conditions d'exposition, de sol et de plantation.
  - Exposition soleil à mi ombre. En zone très chaude privilégier l'ombre légère.
  - Sol léger, plutôt acide (pH 5,5 à 6,5), frais sans eau stagnante (à moins de planter sur butte), riche mais attention aux excés d'azote. 
  - Eviter une plantation trop dense entre les pieds et les rangs ou trop de cannes par plant.
* Entretien:
 - Suppression chaque saison des cannes mortes
 - Rangs maintenus desherbés.
 - Riche mais pas d'excès d'azote, le mieux étant de fractionner les apports d'un engrais "petits fruits". 
  - Dès la fin de la cueillette, enlever les tiges fructifères et les tiges chétives si les tiges présentent des signes de maladies.   - Toutefois, si les dommages par l'hiver sont à craindre,  attendre que les tiges soient complètement dormantes avant de les -couper.
  - Au printemps, élaguer et brûler les tiges ou sections de tiges montrant des renflements, des cicatrices ou des fendillements
  - Pendant la saison de croissance, garder les rangs étroits en taillant de façon répétée à 3yeux les petites tiges latérales fructifères qui débordent dans l'entre-rang.
* Surveillance

ACTIONS CURATIVES
Parfois la pomme journalière ne suffit pas et il faut faire appel au médecin.
Il est nécessaire, dans un premier temps de déterminer le ou les problème puis d'y apporter la meilleure solution possible. Par ordre alhhabétique sans préjuger de l'importance de la maladie ou du ravageur.

Inra  Maladies : la Brûlure des dards (Didymella applanata) et les viroses (mosaïques transmises par le Grand Puceron du framboisier, Amphorophora rubi Kaltenbach (Hom. Aphididae) provoquent parfois, selon les variétés, des dommages sérieux dans les plantations. Peu avant la récolte, on peut redouter les dégâts causés par la Pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea), qui se développe en 2 jours à partir de la maturation des fruits.
.

Le framboisier

  • aime : l’achillée millefeuille, l’ail, les conifères, le prunier, la rue, le souci, la tanaisie.
  • n’aime pas : la mûre, la myrtille.

Un mulch d’aiguilles de conifères lui est favorable. Le souci évite la maladie du dessèchement des rameaux. La rue éloigne les pucerons.

  • LES MALADIES
    Anthracnose  
    Brûlure bactérienne
    Brûlure des dards ou Didymella
    Brûlure de la tige
    Flétrissure des tiges (Botrytis)
    Flétrissure verticillienne
    Pourridié phytophthoréen
    Rouille jaune tardive
    Rouille orangée de la ronce
    Tache septorienne
    Tumeur du collet et tumeur de la tige
    Virus
  • LES RAVAGEURS
    inra  Principaux ravageurs européens : les plus importants sont le Ver des framboises (Byturus urbanus) dont les larves logent dans les fruits, le Puceron vert du framboisier, Aphis idaei Van de Goot (Hom. Aphididae), ainsi que le Tétranyque tisserand (Tetranychus urticae), sur feuilles.
    On peut aussi citer la Cécidomyie de l'écorce du framboisier (Resseliella theobaldi), la Cécidomyie des galles du framboisier, Lasioptera rubi (Heeger), Dip., Cecidomyiidae et le Phytopte du framboisier, Phyllocoptes gracilis (Nalepa), Ac. Eriophyidae.
    Des Nématodes, des Cicadelles et des Pucerons propagent certaines maladies.
    Agrile du framboisier
    Anneleur du framboisier
    Byture des framboises
    Nitidule
    Oiseaux
    Rhizophage du framboisier
    Tétranyque à deux points

Les cassis, groseilliers et groseilliers à maquereau appartiennent au genre Ribes (famille des Grossulariaceae). Bien qu'ayant des exigences climatiques un peu différentes, ces espèces très proches sont cultivées de la même façon, et sont soumises à peu près aux mêmes problèmes phytosanitaires. Les fruits sont des baies produites en grappes ou non.

 

- Maladies :

la Brûlure des dards (Didymella applanata) Terrain favorisant

Un temps humide ; une terre à forte teneur en azote et un massif dense.

les viroses (mosaïques transmises par le Grand Puceron du framboisier, 

Amphorophora rubi provoquent parfois, selon les variétés, des dommages sérieux dans les plantations.

Peu avant la récolte, on peut redouter les dégâts causés par la Pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea), qui se développe en 2 jours à partir de la maturation des fruits.
.
- Principaux ravageurs européens : les plus importants sont

le Ver des framboises (Byturus urbanus) dont les larves logent dans les fruits,

le Puceron vert du framboisier, Aphis idaei 

le Tétranyque tisserand (Tetranychus urticae), sur feuilles.
On peut aussi citer la 

Cécidomyie de l'écorce du framboisier (Resseliella theobaldi),

la Cécidomyie des galles du framboisier, Lasioptera rubi (Heeger), Dip., Cecidomyiidae et

le Phytopte du framboisier, Phyllocoptes gracilis 
Des Nématodes, des Cicadelles et des Pucerons propagent certaines maladies.

MURES 100Le MURIER (Rubus fructicosus) est une  ronce originaire du Caucase.
A ne pas confondre avec le murier arbre (Morus).
* La souche émet chaque année de nouvelles cannes (tiges), longues jusqu'à 5/6m, plus ou moins recouvertes d'épines. Il existe des variétés sans épines.
* Floraison de fleurs blanc rosé. Très mellifères elles attirent les insectes pollinisateurs. La pollinisation croisée est recommandée pour une meilleure production de fruits.
* Production de juin à septembre (selon les variétés) sur les tiges de 2 ans de fruits ronds, rouges ou noirs brillants.

Le Framboisier (Rubus idaeus) est une ronce originaire d'Amérique du Nord, d'Europe du Nord et d'Asie.
* La souche émet chaque année de nouvelles tiges  (cannes) d'environ 1,50m, recouvertes de petits aiguillons. 
* Exposition soleil à mi ombre.
* Sol léger, plutôt acide (pH 5,5 à 6,5), frais à humide sans eau stagnante, riche.
* Floraison en panicules de fleurs verdâtres en bout de canne. Très mellifères elles attirent les insectes pollinisateurs. La pollinisation croisée est recommandée pour une meilleure production de fruits.
* Production de fruits en général rouges . Il existe quelques variétés jaunes. Le cycle de production est sur deux ans. Certaines variétés sont remontantes, d'autres non remontantes.

Lire notre article "Le palissage, la plantation, la taille, l'entretien, les maladies du framboisier".

La culture des framboisiers ne pose pas de difficultés particulières si l'on tient compte de leurs besoins, du sol dans lequel on va les installer et des conditions climatiques de votre région. 

AVANT PROPOS: Ce dossier s'adresse principalement aux jardiniers débutants et aux bricoleurs aux deux mains gauches.

LES PALISSAGES

La structure de palissage est installée avant la plantation.
FRAMBOISIERS PALISSAGE 

A l'exception des variétés à petit développement (FALLGOLD, ZEVA...), du fait de la longueur des cannes il est nécessaire de palisser les framboisiers. Plusieurs systèmes de palissages sont possibles: Sur un mur, une clôture, en plein vent dans un potager, un verger...
Nous vous détaillons ici le palissage le plus courant: Sur poteaux et fils de fer ou poteaux et grillage à grosses mailles soudées, cette deuxième option offrant plus de possibilités d'attaches des cannes. En cas de plantation sur 2 rangs prévoir une allée de 1,50/2,00m entre les 2 rangs pour une récolte et un entretien aisés.

CONSTRUCTION de la STRUCTURE.

  • 1 - Déterminer la longueur et la hauteur de la structure:
    * La longueur en fonction du nombre de plants, de leur vigueur, du type de palissage, la taille du jardinier (1,60m n'est pas la même chose que 1,90m)...

    * La hauteur: En général, il est préconisé 1,50/1,60m en hauteur,  les piquets tous les 2,50/3,50m (selon leur solidité) et les fils de fer étagés tous les 25/40cm, le premier à 60/80cm du sol...
    Les simples fils de fer peuvent être avantageusement remplacés par un grillage à grandes mailles soudées qui offre plus de possibilités de palissage.

  • 2 - Déterminer le matériel nécessaire:
     Les piquets:
    - La taille des piquets des extrêmités et des piquets intermédiaires est déterminée par la hauteur du palissage, plus 50cm dans le sol pour en assurer la stabilité, plus  25/30 cm si un fil de soutien d'un filet "anti-vol oiseaux" (éventuel). Soit pour un palissage de 1,60m au fil le plus haut: 1,60m + 0,5Om + 0,25m = 2,35m.
    - Leur nombre varie selon la longueur du palissage.
    Prévoir 2 piquets pour les extrêmités, plus X piquets d'après les espacements prévus moins 1. 
    Par exemple, pour un palissage de 10m avec un espacement de 2,50m entre piquets, il faut: 2 piquets pour les extrêmités et pour les piquets intermédiaires il faut... 10m divisés par 2,50m = 4 espacements moins 1, soient 3 piquets.
    Soit d'une façon générale N-1, N étant le nombre d'espaces..
    - Leur force (solidité) est identique pour les structures en métal, alors  qu'à priori les piquets en bois extérieurs sont plus forts que les piquets intérieurs.
    * Les jambes de force:  Une jambes de force est un élément qui sert à soutenir une construction. En prévoir une par piquet extérieur (1).
    Pour les structures en bois des clous de 5cm ou des cavaliers et du goudron.
    * Le fils de fer: Selon la longeur de la structure et le nombre de rangs. Eventuellement rajouter les raidisseurs externes (2).

  • 3 - LA MISE EN PLACE
    Nos illustrations "bois" et "métal" ne concernent que les piquets extérieurs.

   FRAMBOISiERS PALISSAGE BOIS     FRAMBOISES PALISSAGE METAL    

Structure en bois
* Protéger la base de tous les piquets avec du goudron (4). si vos piquets ne sont pas traités.
* Planter les clous de 3/4 ou les cavaliers à l'emplacement des passages du fil de fer, en partant du haut.
* Enfoncer les piquets en protégeant le haut avec une planche pour éviter éclatements et fissures, puis goudronner (sauf si déjà traités).
* Fixer avec des clous ou des vis les jambes de force intérieures (1, 2). si ce principe  est choisi. 
     - Piquet (A) Le haut de la jambe de force (1) est biseauté. 
     
- Piquet (B) Le haut de la jambe de force (2) est bloqué dans une encoche. du piquet. 
      -
Piquet (B) est maintenu droit par un fil de fer (3).
Pour éviter l'enfoncement ou l'arrachage des jambes de force il est nécessaire de les immobiliser: Avec du ciment ou plus simplement avec un agglo (5) ou une grosse pierre (6). Les piquets intermédiaires ne necessitent aucune fixation à leur base.
* Installer les fils de fer dans les cavaliers ou sur les clous qui sont ensuite rabattus sur le fil de fer.

STRUCTURE EN METAL 
Une structure en métal est plus simple à installer et a une durée de vie beaucoup plus longue qu'une structure en bois.
* Enfoncer les piquets extérieurs et intérieurs à la profondeur voulue.
* Installer les jambes de force intérieures (8) ou extérieures (9). 
Pour éviter l'enfoncement ou l'arrachage des jambes de force il est nécessaire de les immobiliser: Avec du ciment ou plus simplement avec un agglo (10) ou une grosse pierre (11). Les piquets intermédiaires ne necessitent aucune fixation à leur base.
* Installer les fils de fer dans les trous d'origine ou perçés par vos soins.

LA PLANTATION 

Hors période de gel, la plantation à racines nues se pratique de novembre à mars et celle en godet toute l'année.

  • Exposition soleil à mi ombre. En zone très chaude privilégier l'ombre légère.
  • Sol léger, plutôt acide (pH 5,5 à 6,5), frais à humide sans eau stagnante (à moins de planter sur butte), riche.

FRAMBOISIERS MURIERS PLANTATIONS

* Creuser un trou de 2 largeurs de bêche (1) en tout sens.
* Jeter au fonds du trou engrais et amendements (B) si nécessaire. 
* Aérer le fonds (2), sans retourner la terre, sur une hauteur de bêche.
* Mélanger à la terre du trou (A) engrais et amendements (b) si nécessaire.
* Remplir le trou (3) du mélange (C). Tasser légèrement du plat de la main, 
* Après démélage des racines positionner la motte (4), le collet du plant de 5 à 10cm sous le niveau du sol. A racines nues racourcir légérement les racines et rabattre les cannes (D) à 20cm pour une meilleure reprise.
* Combler le trou autour de la motte (5), tasser du plat de la main.
* Arroser au goulot (10/15 litres) et ajuster la motte si nécessaire (5 à 10cm) sous le niveau du sol.
* Avec le reste de terre faire une cuvette en tassant les bords.
* Quand il y risque de stagnation d'eau au niveau des racines planter sur une butte (6).
La plantation du framboisier, en général au potager ou au verger, peut l'être au jardin dans les massifs ornementaux (sans palissage) mais aussi en grands bac et jardinière d'au moins 50X50X50cm pour les plus petites variétés. 

LA PRODUCTION et LES TAILLES

Deux types de tailles selon que les productions sont soit non remontantes (1 production sur cannes de 2 ans) soit remontantes (2 productions sur 2 années). Botaniquement les fruits s'appellent des drupes. 

  • NON REMONTANTES
    L'unique production, de mi juin à mi juillet selon les variétés, se fait sur un cycle de 2 ans.

fRABOISIERS TAILLES NON REMONTANTS

Illustration A. Eté AN 2000: 
* Les cannes de 2 ans (2) produisent.
* De jeunes cannes (1) apparaissent.
* Des cannes rabougries, cassées (0)... encombrent la touffe.

Illustration B. AUTOMNE/HIVER AN 2000: 
* Après production ou en automne/hiver c'est la période de la taille du plant.

* Rabattre tout ce qui produit au ras du sol (2).
* Supprimer au ras du sol les cannes inutiles (0).
* Ne conserver que les 6/10 plus belles cannes. Supprimer les autres. La production sera plus importante.

Illustration AN 2001: 
* Les cannés apparues en 2000 (1) vont produire.
* De jeunes cannes apparaissent (1) et produiront en 2002.
* Toutes les pousses (0) trop petites, malingres, en surnombre... seront supprimées.

  • REMONTANTES
    La double production se fait sur un cycle de 2 ans sur la même canne, la première année de septembre à octobre, la deuxième année (plus faible) en juin sur des rameaux secondaires.

FRAMBOISIER TAILLE REMONTANT

Illustration A. Eté AN 2000
* Les cannes de 1 an (1) fructifient.
* Des cannes rabougries, cassées (0)... encombrent la touffe.

Illustration B. AUTOMNE/HIVER AN 2000:
* Après production ou en automne/hiver c'est la période de la taille du plant.

* Rabattre la partie des cannes (1) qui ont fructifiées.
* Rabattre au ras du sol les cannes (2) qui sont remontées en fructification.
* Supprimer au ras du sol les cannes inutiles (0).

Illustration AN 2001: 
* De jeunes cannes apparaissent (1) et produiront en 2001.
* Les cannes (2) qui ont été taillées en 2000 fructifient aussi (remontée).

AUTOMNE/HIVER AN 2001:
* Les cannes de 2 ans (2) sont rabattues au ras du sol.

* Supprimer sur les cannes de 1 an (1) la partie qui a fructifiée.
* Toutes les pousses (0) trop petites, malingres... seront supprimées.
 

PLANTES ASSOCIEES (en cours)