Creation d un jardin plan de plantation réduit

Dans la création d'un jardin, le plan de plantation est le plan final sur lequel sont positionnées et répertoriées les plantes : Par nom, à leur place, à l’échelle et en quelle quantité.
Normalement, un professionnel doit s’y promener comme dans son jardin !

Ah! Enfin vous y êtes! 
Vous avez autour de vous: Vos notes, vos  photos, magazines, livres et autres encyclopédies... Et la tête pleine d'idées. Il faut maintenant mettre en place le plan de plantation.

Mise en place
Fixez, sur votre plan de base (au trait non colorisé) un nouveau calque, prélude à votre plan de plantation.

  • Il n'est pas nécessaire d'y reporter tout ce qui est sur le plan de base: La transparence est suffisante, de plus, en cas de grosse erreur et d'obligation de recommencer  vous n'aurez pas perdu tout votre temps.

Deux méthodes de travail:
° 
Vous êtes sûr de vous, et vous travaillez (au crayon) directement sur le calque du plan de plantation, que  vous encrerez qu'à la fin.
° Vous travaillez par zone à planter avec un mini calque qui vous sert  de "brouillon" et que vous reporterez ensuite sur le plan de plantation. A l'usage, cette technique s'avère la plus pratique, la plus souple et la plus rapide.

  • Législation:

La réglementation concernant les plantations est très stricte, ne pas en tenir compte peut vous conduire  jusqu'à l'arrachage pur et simple des plantations incriminées. Il en est de même pour les bâtiments et les murs. Qui n'a pas entendu parler de mur abattu pour quelques centimètres?
Respectez la législation, renseignez-vous des réglementations locales auprès de la mairie, relisez votre contrat de copropriété, tenez compte de vos voisins...
Il est utile, en cas d'accord spécial avec votre voisin (murs mitoyens, bâtisse haute ou proche...) de finaliser cet accord amiable par un "petit papier", utile quand ça va plus ou à l'arrivée d'un nouveau voisin qui peut exiger le respect de la législation...
Et surtout, même si vous êtes dans votre bon droit, tenez compte de la gêne que vous pourriez occasionner à votre voisinage (haies et arbres trop hauts, feuilles mortes salissantes, pelouse envahie par la mousse par manque de lumière...).

Choix des plantes: 

Sélectionnez vos plantes en tenant compte des conditions de vie des plantes et des éléments relevés: Type de sol (lourd, sableux, humide, drainant, calcaire, acide...), Nord/Sud, exposition (soleil, mi-ombre, ombre), vents dominants, pluie... Bref, tout ce qui peut influer sur le bon ou le mauvais développement de vos plantes.

Symbolisation de vos plantes: 

Sur le plan de plantation aucune fioriture: Précision et clarté sont les maîtres mots.
Les plantes sont symbolisées par des cercles aux dimensions adultes de vos plantes: Au 1/100e une plante adulte d'un diamètre  de 1m sera symbolisée par un cercle de 1cm, une de 1,50m par un cercle de 1,5cm ... Un numéro est assigné à chaque plante sur le plan et une liste numéro et nom est établie à part.   
Important Le centre des plantes doit absolument être indiqué par un point: Ces points servent à mesurer sur le plan la distance de plantation entre deux ou plusieurs plantes. On mesure sur le plan et on multiplie par l'échelle.
Les groupes de plantes de même variété sont reliés par un trait et un seul numéro.
Il n'existe aucune symbolique "officielle". Que des usages.

CREATION JARDIN PLAN DE PLANTATION DETAILS 

Distances de plantation:

  • Première solution:
    ° Pour les haies de conifères, il est généralement  pratiquée une plantation tous les 8Ocm.
    ° Pour les haies fleuries, champêtres , l'usage préconise une plantation tous les 0,80 à 1m, mais de notre point de vue ceci est une pratique de paysagistes ou de pépiniéristes dont le porte-monnaie est en cause... , d'autant plus, qu'au départ des plantations serrées sont plus "flatteuses" à l'oeil (mais si vous devez déplacer voire supprimer une plante parce qu'elle est trop envahissante quelques années plus tard...).
  • Deuxième solution:
    L'entretien du jardin des autres m'a amené à constater qu'un grand nombre d'arbres (bouleaux, érables, saules, cerisiers, platanes, frênes...) étaient plantés trop près des lignes téléphoniques ou électriques ou d'arbustes étouffés par d'autres plus vigoureux. 
    Je suggère donc de pratiquer autrement:

  * Bannir les arbres à grand développement en bordure de terrain, pour éviter des problèmes avec les fils électriques ou téléphonniques et respecter le voisin, surtout si vos arbres lui feront de l'ombre. Favoriser les arbres/arbustes n'excédant pas 3/4m de haut... Et planter à 4/5m de la lisière de votre terrain, en isolé ou mieux intégré dans un massif .
 * Tenir compte du développement des plantes, ceci permettant une meilleure mise en valeur, de générer moins d'entretien, et vous ferez de substantielles économies à l'achat...
* Si vous plantez une haie fleurie ou champêtre libre  prendre en considération le développement adulte de la plante: Une zone commune (chevauchement) de  10/20%  sera pratiquée.
Exemple: L'arbuste A a un diamètre adulte de 3m soit un rayon de 1,50m, l'arbuste B a un diamètre de 2m soit un rayon de 1m. Ils seront plantés à une distance l'un de l'autre de 1,50m + 1m = 2,50m - 10% >> 2,25m. On est loin de 0,80 à 1m!  Cet écart net pas une règle absolue et peut être adapté en fonction des circonstances et de votre goût. En pratiquant ainsi vous profiterez de toute leur splendeur et surtout moins ou pas d'entretien pour empêcher les plus agressifs d'étouffer les plus faibles. 
Moins vous aurez à intervenir plus vous aurez le loisir d'admirer votre  jardin. Le jardinier est fait pour vivre debout, pas à quatre pattes !!! 

Sur le schéma ci-dessous en couleur chaque plante, en blanc les zones de chevauchement

CREATION DE JARDIN DISTANCES DE PLANTATION 
 ° Si vous Plantez une haie  taillée strictement en fonction de son développement adulte, Une zone commune de 20 à 30% sera pratiquée.
Dans le cas de l'exemple précédent la distance de plantation sera de 2,50m - 20% >> 2m.

Quelques rappels et suggestions de plantations
     -
Ne "forcez pas le passage" sinon vous allez au devant de problèmes inutiles...
     - Respectez les distances de plantation.
     - Faîtes attention aux arbres en limites de propriété (Téléphone, électricité...).
     - Respectez votre voisinage surtout si vous êtes entre le soleil et lui, vous pourriez lui causer beaucoup de dommages et attiser des mauvaises relations à cause de haies trop hautes, d'arbres faisant de l'ombre... Est-ce bien utile?
° Si vous faîtes un massif le long d'une haie, laissez un passage pour faciliter l'entretien: Votre voisin a "un droit d'échelle" sur votre terrain pour entretenir locaux, murs et haies... (droit peu connu mais bien réel) ou pour vous même.

A mes débuts, devant la page blanche, comme la plupart des débutants, je me suis trouvé confronté à de nombreux problèmes dont l'un et pas des moindres, était de me rappeler les caractéristiques du végétal que j'avais positionné et principalement sa couleur et sa période de floraison.
J'ai trouvé cette astuce qui m'a fait gagner beaucoup de temps .
Il suffit, sur un brouillon de plan de plantation, de mettre un trait de la couleur de la floraison en faisant un parallèle entre les mois et les heures: 3h = mars, 4h = avril , entre 3h et 4h = entre mars et avril...  
Simple comme bonjour, il suffisait d'y penser !

Creation d un jardin couleurs et periodes de floraison

Notre dossier "CREER UN JARDIN" est composé de plusieurs articles que nous vous conseillons de consulter